Espagne et Portugal de 1807 à mai 1808

Des troupes Françaises sont déjà cantonnées en Espagne depuis 1807. Plusieurs villes ont été prises d’assaut : Saragosse (19 décembre 1808), Gérone (4 juin au 11 décembre 1808), Tortosa etc. Les troupes britanniques ont évacué la Galice après la bataille de la Corogne où le général anglais John MOORE est tué le 16 janvier 1809. Elles ont embarqués précipitamment sous la pression de SOULT, abandonnant les troupes régulières Espagnoles qui ont reflué de toutes parts. Seuls quelques corps francs, guérillas et autres brigands continuent à attaquer les convois de ravitaillements et de blessés peu escortés, les petites unités isolées, les estafettes et courriers. Très rarement les corps d’armée bien constitués.

Année 1807

  • 1er Corps d’Observation de la Gironde : Général JUNOT (1791 – 1813)

  • 2ème Corps d’Observation de la Gironde : DUPONT de l’ETANG (1768-1840), Nommé le 3 novembre 1807, commandant en chef de ce corps

Années 1807 – 1808 :

.

. Août 1807 :

Dès le mois d’août , 25 000 hommes du 1er Corps d’Observation de la Gironde sous les ordres du général JUNOT, cantonnent autour de Bayonne et attendent les ordres pour traverser l’Espagne et entrer au Portugal qui est l’allié des Anglais dans la péninsule.

. Le 18 octobre 1807 :

Les troupes Françaises entrent en Espagne, passent la Bidassoa et se dirigent à marche forcée sur Lisbonne.

. Le 13 novembre 1807 :

Le 2ème Corps d’observation de la Gironde du général DUPONT de l’Etang, suit un moment le 1er corps, puis bifurque sur Valladolid

. Le 27 novembre 1807 :

Un fort détachement du corps de JUNOT, d’environ 5 000 hommes, arrivent dans les faubourgs de Lisbonne. La population s’enferme dans les maisons ou s’enfuit vers la campagne. Les souverains Portugais, à l’approche des Français, s’embarquent précipitamment à bord de plusieurs vaisseaux et filent en direction de l’Amérique du sud.

. Novembre 1807 :

La traversée des gorges de la Sierra de Goze est difficile pour les jeunes conscrits de Junot, dont plusieurs milliers, épuisés et malades sont à la traîne.

. Le 30 novembre 1807 :

Les premières troupes Française entrent dans Lisbonne.

Année 1807 - 1808

  • 1er Corps d’Observation de la Gironde : Général JUNOT.

  • 2ème Corps d’Observation de la Gironde : DUPONT de l’ETANG.

  • Corps d’Observation des Côtes de l’Océan : Maréchal MONCEY, duc de Conégliano.

  • Corps d’Observation des Pyrénées Orientales : Général DUHESME.

  • Corps d’Observation des Pyrénées Occidentales : Maréchal BESSIERES duc d’Istrie (1768-1813).

  • Garde Impériale : DORSENNES & FRIEDERICHS.

Année 1808

  • 1er Corps : VICTOR.

  • 2ème Corps : BESSIERES, puis SOULT.

  • 3ème Corps : LANNES, puis MONCEY, puis JUNOT.

  • 4ème Corps : LEFEBVRE.

  • 5ème Corps : LANNES.

  • 6ème Corps : NEY.

  • 7ème Corps : GOUVION SAINT CYR

  • 8ème Corps : JUNOT

  • Réserve de cavalerie : GROUCHY puis BESSIERES.

Année 1808

Mois Janvier - Mai

. Les 24 et 25 mai 1808 : Valdemoro et Ocana.

Les marins font étape à Valdemoro, puis arrivent le lendemain à Ocana.

. Le 26 mai 1808 :

Le corps de DUPONT arrive dans la province de la Manche.

. 26 et 27 mai 1808 : Séville.

. Le 28 mai 1808 : Correspondance de l’Empereur au Grand duc de Berg :

« Je ferais volontiers un traité par lequel j’achèterais les deux vaisseaux, la Santa Anna à Cadix, et le San Carlos à Carthagène (…) Vous ordonnerez à l’amiral ROSILY de prendre le commandement des Marins de la garde, de les diviser en 2, de mettre 200 hommes sur le San Carlos et 200 hommes sur le Santa Anna. Vous ferez fournir des troupes du général DUPONT, 1 100 hommes qui s’embarqueront comme garnison, savoir 120 hommes sur chacun des 5 vaisseaux français de mon escadre en rade de Cadix, 250 sur le San Carlos et 250 sur le Santa Anna. Le général DUPONT choisira des français et formera des détachements de compagnies complètes. Par ce moyen, l’amiral ROSILY aura 1 000 matelots disponibles avec les marins de ma garde ; il en placera 500 sur le San Carlos et 500 sur le Santa Anna (…) »

. Le 30 mai 1808 : Révolte de Vigo, petit port espagnol sur l’Atlantique :

Vigo abrite une petite garnison française ainsi qu’un vaisseau de guerre l’Atlas, qui mouille dans le port. Les guérillas locaux aidés de deux frégates anglaises La Livery et La Vénus qui bloquaient le port, investissent la ville par surprise et attaquent le bâtiment français avec des canonnières. La garnison et l’équipage du 4ème Bataillon de Marine Impériale sont contraints de se rendre. L’Aigle et le pavillon du vaisseau sont pris ainsi que 60 fourgons et 339 chevaux.

. Le 31 mai 1808 :

Le corps de DUPONT franchit le défilé de Despenaparros.

Catégories
Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous sur :
  • Facebook du Garde Chauvin
  • instagram du Garde Chauvin
  • Pinterest du Garde Chauvin
RSS Feed
  • Compte Principal du Garde Chauvin
  • Le Garde Chauvin sur pinterest
  • Instagram Garde_Chauvin
  • Facebook Le Garde Chauvin
  • Instagram Le Garde Chauvin
  • Pintarest Le Garde Chauvin

Le Garde Chauvin © 1985-2019

Rochefort, France

ancgardechauvin@gmail.com