Campagne d'Espagne et du Portugal - Année 1812

. Le 6 janvier 1812 : Siège de Tarifa :

Sont abandonnés, les caissons n°3 et 5, tous deux mis en service le 13 mars 1810.

. Le 19 Janvier 1812 : Défense et prise de Ciudad-Rodrigo (Léon) :

WELLINGTON reprend la place défendu par BERRIE.

. Les 3 & 4 février 1812 : Prise de Peniscola (Valence):​​

. Mi février 1812 :

Il est ordonné au 1er Bataillon de guerre des Ouvriers Militaires de la Marine (Bataillon du Danube) de quitter l’Espagne et de rejoindre DANTZIG en Pologne, puis Wilna en compagnie du 1er Bataillon de l’Escaut. Il part avec un double approvisionnement d’outils, une vingtaine de caissons et une forge, le tout tiré par 120 chevaux de la compagnie du Train. (Il fera toute la Campagne de Russie.)

. 16 mars 1812 : Défense de Badajoz (Estramadure) :

WELLINGTON fait le siège de la place. La ville est défendue par PHILIPPON.

. Le 30 mars 1812 : Combat durant le siège de Cadix :​​

. Le 1er avril 1812 : Portugal :

Le Chef de Bataillon FRABOULET de VILLEUNEUVE, du 2ème Régiment l’Artillerie de Marine, commandant un bataillon d’ Ouvriers Militaires de la Marine est affecté à l’état Major du Maréchal SOULT, Duc de Dalmatie avec le grade de Lieutenant Colonel (Major).

. 3 avril 1812, Portugal : Almeida.

MARMONT reprend l’offensive au Portugal et s’apprête à remettre le siège devant Almeida.

. Le 14 avril 1812, Portugal :

WELLINGTON se retourne contre MARMONT qui bat en retraite en désordre. Malgré un ordre exprès du Roi JOSEPH, SOULT refuse de venir à son aide.

. Le 23 avril 1812 : Portugal :

MARMONT achève sa retraite du Portugal. Le Général DORSENNE refuse à son tour d’obéir au Roi JOSEPH et d’envoyer un renfort à son collègue.

. Le 1er mai 1812 : Siège de Cadix , navigation sur le Guadalquivir:

Les marins des 1er et 2ème Equipage de flottille (43 et 44ème ) et des bataillons d’Ouvriers militaires de la Marine affectés à l’Armée du Midi, sont répartis dans les ouvrages bordant la baie de Cadix et dans les installations du Guadalquivir, sur lequel ils assurent la navigation jusqu’à fin août 1812.

. Le 18 mai 1812 : Pont d’Almaraz (Estramadure).

HILL détruit le pont d’Almaraz.

. Le 1er juin 1812 : Prés de Cadix :

Un combat de modeste ampleur oppose les troupes Françaises du Général CONROUX (9ème et 96ème de ligne, 16ème Léger, 5ème Chasseurs à cheval) en tout 4 500 hommes, aux Espagnols du Général BALLESTEROS ayant 8 500 hommes de troupe. Ces derniers perdent 1 500 hommes et 4 canons. Les pertes Françaises restent modestes.

. Le 12 juin 1812, Espagne :

WELLINGTON amorce la seconde partie de son offensive contre MARMONT, qui continue à réclamer du renfort.

. Le 16 juin 1812, Espagne :

MARMONT se replie derrière Salamanque et y laisse garnison.

. Le 18 juin 1812, Espagne :

MARMONT coopère avec SOULT à débloquer Badajoz, WELLINGTON n’insiste pas et rentre au Portugal.

. Le 6 juillet 1812 : Siège de Badajoz :

Après plusieurs mois de siège, PHILIPPON se rend à WELLINGTON. Les Anglais s’y livrent à des atrocités.

. Le 18 juillet 1812, Espagne :

MARMONT rejette WELLIGNTON à Tordesillas et passe à l’offensive sans attendre les renforts que le Roi JOSEPH lui envoie enfin.

. Le 20 juin 1812 : Défense des forts de Salamanque (Léon):

WELLINGTON Fait le siège de Salamanque tenue par MARMONT.

. Le 21 juin 1812, Espagne :

SOULT prétend se subordonner MARMONT, ce dernier s’y refuse ; et ils se sépare sans poursuivre WELLINGTON. Retraite de l’armée du Portugal, commandée par MARMONT. Le 44ème de Flottille se trouve avec la troupe.

. Le 28 juin 1812 : Prise de Salamanque (Léon) :

WELLINGTON Prend Salamanque à MARMONT.

. 1er Juillet 1812 : Combat près de Valladolid (Léon) :

Un Chef de Bataillon du Génie (VINCENT) est attaqué par des brigands, puis blessé mortellement. Il meure le 25 juillet suivant de ses blessures.

. Le 18 juillet 1812 : Combat de Tordesillas (Léon) :

Entre MARMONT et WELLINGTON.

. Le 22 juillet 1812 : Bataille des Arapiles ou Salamanque :

WELLINGTON bat MARMONT.

. Le 8 août 1812 : Combat de Majahonda (Madrid)

TREILHARD tente de repousser les Anglo-Portugais.

. Le 10 août 1812 :

Découvert par la défaite de MARMONT, le Roi JOSEPH quitte Madrid et se réfugie à Valence en appelant SOULT à lui.

. Le 13 août 1812 : Madrid :

Entrée de WELLINGTON à Madrid.

. Août 1812 :

Les troupes de Marine renforcent les fantassins de la Division LEVAL.

. Le 23 août 1812 : Combat de Villadrigo (Burgos)

La cavalerie de SOUHAM poursuit WELLINGTON.

. Le 25 août 1812 : Siège de Cadix.

Le Maréchal VICTOR qui commande toujours le 1er corps de l’Armée du Sud (ou d’Andalousie), dispose des divisions CONROUX, GODINOT, VILLATTE, de la cavalerie légère PERREYMOND, de la division de dragons LA TOUR-MAUBOURG, de l’artillerie, du Génie et d’une petite flottille, soit 27 200 hommes, dont seulement 8 739 sont détachés. La garnison de Cadix est maintenant placée sous les ordres du Général LA PENA, comptant 15 000 hommes, auxquels s’ajoutent 5 600 hommes de la division Anglo-Portugaise.

Les alliés remporte une victoire qui coûte aux français en incluant les pertes de Chiclana, entre 3 et 5 000 hommes.​​​

​Le 25 août 1812. ESPAGNE : SOULT lève le siège de Cadix.

Après 20 mois, le maréchal SOULT, commandant en chef l’Armée du Midi, décide de lever le siège, non sans ordonner au Général SEMELE (qui a remplacé VICTOR) de faire détruire par le Génie, toutes les installations. Les pièces d’artillerie en surnombre sont mises hors d’état ou jetées en mer, et les 150 embarcations de la flottille sont brûlées ou coulées bas. Les Ouvriers et marins évacuent aussi l’Andalousie avec la division LEVAL. et remontent vers le nord par Séville. Ils prennent la direction de Salamanque pour rejoindre le corps de MARMONT. Des ordres sont donnés à tous les détachements répartis dans la province et sur les côtes de rejoindre l’armée, suivant le cas par Séville, Antequera, Cordoue et Grenade.

Les Ouvriers et marins participent aux combats devant Salamanque où les Anglais sont repoussés jusqu’à la frontière du Portugal. De nombreux ouvriers et marins resteront en arrières et seront, pour la plupart, présumés mort et rayés des contrôles.

© Valischka. Ouvriers et matelots du Garde Chauvin

. Les 27 et 28 août 1812 : Evacuation de l’Andalousie :

SOULT quitte Séville et évacue l’Andalousie, son arrière garde se compose de 2 bataillons du 63ème de ligne qui sont malmenés par les troupes alliées du Général CRUZ MURGEON qui compte près de 6 000 hommes. Ces combats d’arrière garde coûtent, du côté français, quelques tués et blessés, 200 prisonniers et enfin 2 canons. Les pertes alliées sont légères.

​​​

. Le 4 septembre 1812 : Cordoue :

Dès la pointe du jour, le 21ème léger prend position à un quart de lieue en arrière de Cordoue, tandis que le 2ème Hussards, en bataille sur la grande place, assure l’arrière garde et protège la sorties des traînards. Deux escadrons Anglais placés non loin de la ville, attendent le départ des français pour y entrer.

. Le 19 septembre 1812 : Siège de Burgos :

La ville est défendue par DUBRETON. Ce dernier résiste et WELLINGTON se retire au bout de 34 jours de siège.

. 12 octobre 1812 : Ouvriers Militaires de la Marine :

Un détachement du 8ème Bataillon est formé à Valence avec plusieurs éléments du bataillon sortant des hôpitaux de Valence, Bara et d’Almanza (Manche). Ils en partiront le 22 octobre et arriveront à Saragosse le 16 novembre. A savoir :​​​​ . Le 19 septembre 1812 : Siège de Burgos.

WELLINGTON fait le siège de la place de Burgos, défendue par le Général DUBRETON qui ne se rend pas. WELLINGTON se retire après 34 jours de siège.

. Le 2 novembre 1812 : Retour des Français à Madrid.

. Du 9 au 15 décembre 1812 : Bataille d’Alba de Tormes (Léon) :

JOURDAN contre WELLINGTON.

. Contrôle de la compagnie du Train attachée au 8ème Bataillon en Espagne en 1812 :​​​

Sous Inspecteur aux revues : CHAUSSEROUGE Martin.

. Contrôle des caissons de la compagnie du train du 8ème bataillon, en 1812.​

Catégories
Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous sur :
  • Facebook du Garde Chauvin
  • instagram du Garde Chauvin
  • Pinterest du Garde Chauvin
RSS Feed
  • Compte Principal du Garde Chauvin
  • Le Garde Chauvin sur pinterest
  • Instagram Garde_Chauvin
  • Facebook Le Garde Chauvin
  • Instagram Le Garde Chauvin
  • Pintarest Le Garde Chauvin

Le Garde Chauvin © 1985-2019

Rochefort, France

ancgardechauvin@gmail.com